briques

Publié le par Marilys Ménal

Je travaille la porcelaine depuis peu. Le modelage cette terre demande beaucoup de rigueur et je n'ai pas choisi la facilité en décidant de travailler à la plaque. Pendant la cuisson , il y a très souvent des déformations. Mais ça vaut le coup car le rendu est incomparable !

J'utilise la porcelaine PC264 B...

J'utilise la porcelaine PC264 B...

... le dessin est réalisé au pinceau avec un oxyde noir...

... le dessin est réalisé au pinceau avec un oxyde noir...

... le tout est recouvert d'une couverte satinée, qui rend ce noir bleu ! Cuisson oxydante à 1260°

... le tout est recouvert d'une couverte satinée, qui rend ce noir bleu ! Cuisson oxydante à 1260°

J'ai fait d'autres briques, avec des engobes colorées et du sgraffito. Le résultat n'est pas satisfaisant, je dois encore travailler.

Pour choisir la couleur de mes engobes et vérifier leur accord avec le tesson de porcelaine, j'ai fait un essai en triangle, selon la méthode apprise avec Alain Valtat. Une moitié de la pastille est émaillée avec une couverte brillante, l'autre avec une couverte satinée.

variation manganèse, cobalt, fer rouge dans un engobe de porcelaine P264B, cuisson oxydante 1260°

variation manganèse, cobalt, fer rouge dans un engobe de porcelaine P264B, cuisson oxydante 1260°

Publié dans galerie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article